A L'AFFICHE : L'INTERVIEW DE QUENTIN MARCONNET


Quentin MARCONNET, étudiant à l’IUT, a été appelé en équipe de France Universitaire pour rencontrer Mercredi 03 Décembre 2014 l'OGC Nice B en match amical. Ambitieux, il compte bien se rendre en Corée pour la Coupe du monde universitaire, l’Universiade 2015.

1) Pour commencer, pourrais-tu te présenter en quelques mots : ton parcours, tes études…

Je suis né à Cannes en Juillet 1995, j'ai fait mes études sur Valbonne où j'ai obtenu en 2013 mon BAC. L'an dernier j'ai pu faire une première année de STAPS à Nice, puis n'ayant pas trouvé une réelle motivation dans cette filière je me suis réorienté cette année à l’IUT de Sophia Antipolis, en filière QLIO (Qualité logistique Industrielle et organisation).

2) Comment as-tu gravi les échelons pour être sélectionné aujourd'hui en équipe de France Universitaire ?

J'ai découvert ma passion du football dans un village à Roquefort Les Pins jusqu'à l'âge de 14 ans, puis j'ai été recruté à Grasse en deuxième année U15 DHR. J'ai donc découvert la ligue avec Loïc Chabas qui est toujours mon entraîneur aujourd’hui. J'ai évolué en 17DH puis 19DH et cette année je suis en sénior. Je m'entraîne avec le groupe DH et joue avec la PHA le week-end. L'an dernier, par l’intermédiaire du STAPS, j'ai intégré l'équipe universitaire Elite de Nice grâce à mon professeur d'option foot Pascal BISTARELLI. Durant ces 3 matches joués en Elite, j'ai pu découvrir le niveau universitaire. Cette année, Pascal m'a convoqué dès la rentrée et je suis ravi de renouveler cette expérience qui m'apporte d'autres perspectives de jeu. Il y a un bon état d'esprit et le jeu que nous réalisons, hier (le 27/11/14) encore face à Toulouse, est très plaisant (victoire 4-2). Il y a deux semaines, j'ai reçu une convocation pour l'équipe de FRANCE Universitaire. Je suis très heureux d'avoir été retenu pour ce match du 03 Décembre.

3) Que représente pour toi ce match ?

C’est pour moi une satisfaction et un réel objectif, celui de confirmer ma sélection.

4) Comment arrives-tu à gérer ton temps entre les études et le football ?

C'est une question d'organisation et d'habitudes. Il est vrai que je m’entraîne 4 fois par semaine mais le sport m'apporte un équilibre à ma vie quotidienne. Il m'est indispensable.

5) Quelles sont les prochaines étapes importantes pour toi ? Dans tes études, dans le football ?

Dans mes études, je compte acquérir mon DUT et poursuivre avec une licence. Pour le football, mon objectif est de continuer à travailler pour atteindre mon meilleur niveau et pouvoir jouer le plus haut possible.

6) En 2015, aura lieu l'Universiades en Corée, seras-tu du rendez-vous ?

Etre au rendez-vous serait pour moi un accomplissement des efforts et de la passion que je manifeste pour ce sport. Si l'aventure continue, je serai au rendez-vous en Corée en 2015, c'est certain !



A L'AFFICHE : L'INTERVIEW DE JULIEN GOBAUX

Le C.R.S.U. Nice souhaite donner la parole aux sportifs qui mènent en parallèle un parcours universitaire et un parcours sportif. Gymnaste depuis qu'il a sept ans, Julien Gobaux revient des Universiades de Kazan où il a contribué à la belle 9ème place de l'équipe de France dans le concours par nation.

Bonjour Julien, tout d'abord, nous aimerions connaître quel est ton parcours étudiant.

J'ai commencé à l'université de Nantes en S.T.A.P.S.. J'ai fait une année là-bas puis je suis redescendu sur Nice pour le sport. Cela fait maintenant trois ans que je suis au STAPS de Nice.

Que penses-tu des compétitions sportives universitaires ?

Je trouve important de réunir les universités pour confronter les différents sportifs. L'ambiance est bon enfant, on se retrouve entre étudiants venus de toute la France, ce qui permet d'échanger.

Rencontres-tu des difficultés pour combiner sport de haut niveau et études ?

Je dois négliger la fac pour pouvoir m'entraîner et les professeurs ne le comprennent pas. Cela entraîne certains désavantages...

Comment fais-tu face à ces difficultés ?

Pour les cours, j'essaie de les rattraper comme je peux, sur internet, par d'autres étudiants mais cela reste difficile de tout comprendre.

Quel avenir pour toi, tant au niveau sportif que universitaire ?

J'espère être dans la prochaine Universiade de Corée, puis aller jusqu'à Rio avec l'équipe de France. Valider ma licence S.T.A.P.S. et après pourquoi pas continuer si le sport ne me prend pas trop de temps.

Merci pour avoir pris le temps d'avoir répondu à cette interview. A bientôt.